mercredi 15 février 2017

Prévenir vos animaux améliore leur confort



Quand vous décidez quelque chose pour votre foyer, vous prévenez toutes les personnes concernées, n’est-ce pas ?
Eh bien, il faut agir de même envers les animaux adoptés ou gérés (fermes, zoos, cabinet vétérinaire etc.).
Pourquoi ? Parce que face à la surprise, les animaux fuient pour se protéger ! Réflexe de survie émanant du cerveau reptilien. Logique.
A l’inverse, lorsqu’il est prévenu, l’animal ne générera plus d’inquiétude, se laissera faire et adaptera sa conduite en fonction du programme. Un animal prévenu en vaut deux !

Si vous prévenez votre animal que vous l’emmenez en vacances tel jour et à telle heure, il fera ses besoins avant et se tiendra prêt pour le départ (sauf s’il refuse de vous accompagner bien sûr). Si vous le prévenez de sa visite chez le vétérinaire en lui faisant comprendre qu’il est important de vérifier que tout aille bien pour lui, l’animal se comportera sagement.

Exemple récent :
Naïs a dû subir un détartrage nécessitant une anesthésie. Qui dit anesthésie, dit jeûne depuis la veille au soir 20H et pas de sortie la nuit afin d’éviter le grignotage de souris et la boisson à volonté. Nous l’avons prévenue 5 jours avant, en expliquant tout. Le jour J, elle mangea avant 20H, contrairement à son habitude de 22h. Enfin, alors que c’est une chatte d’extérieur qui pleure si on lui ferme la chatière, elle fut sage toute la nuit jusqu’au départ chez le vétérinaire.

Le matin de l’opération, elle s’avouait « soucieuse de ce qui allait se passer ».
Au retour, elle s’est plainte d’avoir « attendu longtemps avant l’opération ». Confirmation du vétérinaire : il s’est écoulé 2h45 entre le moment où je l’ai laissée et la prise en charge ! Elle vécut mal ce moment car « d’autres animaux pleuraient. Ça m’a inquiété. En plus j’ai été mise en cage. Ce n’était pas prévu et donc pas sympa. » Evidemment, elle m’a demandé à ne plus être opérée.
Je l’ai donc prévenue : à partir d’aujourd’hui, il faudra Mâcher !

Mon avis : Prévenez plutôt deux fois qu’une et pour tous les sujets qui concernent directement ou indirectement votre animal.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire