vendredi 10 août 2012

Paroles de Naïs

4 Août

"Naïs, tu as rejeté Capucine (voir post ci-dessous) lorsqu'elle est arrivée dans notre jardin et maintenant qu'elle est à la maison, tu ne rentres plus. Veux-tu me dire ce que tu vis ?"

"Je suis inquiète de ma place et de mon avenir. 
J’ai besoin de comprendre ce que vous comptez faire avec ce chaton.
 Vous m’avez expliqué qu’elle était perdue, malade et affamée.
Mais vous lui consacrez tant de temps et d’énergie! Elle est tellement présente dans vos pensées. Je crois ce que je ressens plutôt que vos paroles. Pourquoi lui consacrer autant d’énergie si vous dites ne pas envisager la garder?

Tu me dis « C’est normal de lui consacrer du temps et de l’énergie parce que c’est un bébé, qu’elle est malade, qu’elle est triste. » Mais ce ne sont là que des excuses. Si, comme tu dis, c’est moi qui compte pour vous, alors pourquoi ne pas me consacrer cette énergie à moi ?

Personnellement, j’ai juste besoin de savoir qui  je suis pour toi. 
Je sais que tu m’aimes et que je suis unique pour toi, alors je te donne un peu de temps pour l’aider et lui trouver un foyer. 
Peux-tu quantifier « un peu de temps » ? 
Oui , dix à quinze jours. L’important est que je retrouve ma situation habituelle. "

Nous n'avons pas eu besoin de négocier ce délai avec Naïs car Capucine, adorable qu'elle est, a très vite trouvé un foyer protecteur qui va lui permettre de grandir dans la tendresse. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire